26 mai 2005

Voir autrement

Voici une autre série. Je ne pensais jamais devenir un abstrait. Le suis-je? Pas vraiment: plutôt un flou. Un flou en mouvement. Est-ce que l'on photographie ce que l'on est, ce que l'on pense être, ce l'on devient ou bien ce que l'on pense devenir? Ou bien plus simple: bouge, clic, et coudonc. Rien de bien psychanalytique alors: une démarche accidentelle. C'est rassurant, j'aime mieux. Ça laisse tout le loisir de s'engoufrer dans autre chose sans se rendre prisonnier.

Ici donc, des tuiles dans l'entre-deux-portes d'une entrée de musée à Ottawa. Avec le va et vient des passants, le passage, l'hésitation, la précipitation. Avec un plancher en mouvement comme miroir.




1 commentaire:

Gina a dit...

Et Gyorgy! En parlant de voir... on se voit-tu demain??? Rencontre mensuelle /informelle de Yulblog? Voir info sur mon blog... za pluss! =)